Voir cette newsletter dans votre navigateur
 
 
["AEDH"]
 
 
Association Européenne pour la Défense des droits de l'Homme
 
 
 
Janvier 2017
 
 
 
 
Le gouvernement hongrois, laboratoire des mauvaises idées ?
 
Le 17 janvier, le gouvernement hongrois a présenté un projet de loi prévoyant l'instauration d'une taxe spéciale pour les ONG accusées par Budapest de « faciliter l'immigration ». Les associations concernées feraient l'objet « d'une taxe de 25% sur leurs financements étrangers, dont le produit sera affecté à la défense des frontières ». Dans la même phrase, on trouve « immigration », « étranger » et « frontière »...
 
Lire en entier
 
 
 
 
 
 
La surveillance de masse et les citoyens
 
L'AEDH et ELSA organisent un ciné-débat autour du film “Nothing to hide” le mardi 6 février 2018 à partir de 18H45, à l'Université Saint-Louis (43 bd Jardin Botanique, 1000 Bruxelles, auditoire numéro 7).
 
En savoir plus
 
 
Nouvelle année, Nouveau site internet AEDH!
 
Retrouvez toutes les activités de l'AEDH et son réseau de défense des droits de l'Homme en Europe, nos analyses et bien plus encore sur un site flambant neuf au format convivial et interactif.
 
En savoir plus
Protection des données personnelles : les Etats membres de l'UE à la traîne ?
 
28 janvier 2018 - A l'approche de la date limite du 25 mai pour la mise en application dans tous les pays de l'UE du RGPD, Règlement général de protection des données, le constat est que seuls d'entre eux, l'Allemagne et l'Autriche sont en conformité. L'Association européenne pour la défense des droits de l'Homme (AEDH) s'étonne de ce que les Etats membres n'ont pas exercé leurs capacités d'anticipation pour la mise en place d'un texte d'application directe alors qu’ils avaient deux ans pour le faire.
 
En savoir plus 
 
 
AEDH-FIDH: La société civile menacée de tous bords en Europe
 
18 janvier 2018. C’est avec beaucoup d’inquiétude que l’Association Européenne pour la Défense des Droits de l’Homme (AEDH) et la FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme) accueillent les conclusions du rapport de l’Agence européenne des Droits Fondamentaux (FRA) sur les difficultés rencontrées par les organisations de la société civile actives dans le domaine des droits de l’homme dans l’Union européenne, publié ce jour. 
 
En savoir plus
En Autriche comme ailleurs, refuser la banalisation de la droite extrême
 
Bruxelles, 15 janvier 2018 – A l’occasion de la tournée européenne du chancelier autrichien qui se rend à Paris et à Berlin les 12 et 13 janvier 2018, l’Association européenne pour la défense des droits de l’Homme (AEDH) considère que la composition du gouvernement autrichien présidé par Christian Kurz ne peut être tenue pour normale et anodine.
 
En savoir plus
 
 
L’AEDH a participé à une consultation d’EASO
 
En novembre dernier, l’AEDH a répondu à la consultation d’EASO (Bureau européen d’appui en matière d’asile) sur son projet de module de formation « Interpréter dans le contexte de l’asile ». À cette occasion, l’AEDH avait réalisé une interview de Sophie Pointurier, afin de comprendre les enjeux de l’interprétation de service public (à retrouver dans la Newsletter de l’AEDH- décembre 2017).
 
En savoir plus
Réfugiés soudanais torturés : Union européenne et États membres moralement responsables
 
Le 27 septembre dernier, l’Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme (AEDH) dénonçait la coopération de la Belgique, de la France et d’autres États membres de l’Union européenne avec le Soudan au détriment de toute considération pour leurs obligations en vertu, notamment, de la convention des Nations Unies contre la torture. 
 
En savoir plus
 
 
 
 
 
L’Union fait la force : la Bulgarie au commencement de la présidence tournante de l’UE
 
Le Conseil de l'UE a commencé la nouvelle année 2018 avec la Bulgarie à sa présidence.
Pour la première fois depuis l'adhésion du pays à l'Union européenne, en 2007, toutes les institutions bulgares, le Président, la coalition au pouvoir et l'opposition ont réussi à se réunir autour des priorités de son bref mandat de six mois. La Bulgarie a succédé à l'Estonie, un pays qui a su rapidement aiguiller les intérêts vers 4 priorités[1]: une économie européenne ouverte et innovante, une Europe sûre et sécurisée, l'Europe numérique et la libre circulation des données, et une Europe inclusive et durable. Entre-temps, alors que la Bulgarie rejoint la Troïka, le gouvernement vient tout juste d'entrer en fonction et de redresser le Palais National de la Culture pour accueillir la présidence. Cependant, les priorités bulgares ressemblent plus à une liste de courses[2] et ne parviennent pas à préciser l'intention derrière les titres: l'avenir de l'Europe et des jeunes, les Balkans occidentaux, la sécurité et la stabilité, et l'économie numérique.
 
Lire le dossier
 
 
Fin de la neutralité du net aux États-Unis, qu’en est-il de la neutralité du net dans l’Union européenne ?
 
22 janvier 2018 - La neutralité du net est un principe qui garantit un accès égalitaire et sans discrimination à tous les contenus diffusés sur le net, peu importe l’opérateur. Ce principe est essentiel dans la mesure où des opérateurs pourraient proposer des débits plus ou moins élevés, en fonction de ce que chacun est prêt à payer, voire même interdire l’accès à certains sites.
 
Lire le dossier
 
 
D’une présidence à l’autre, la transmission de la « patate chaude » ...
 
23 janvier 2018 - Pour la réforme du droit d’asile, rendez-vous en juin 2018 ! C’est, grosso modo, ce que sont dit les chefs d’États et de gouvernement lors du dîner de leur dernière rencontre de l’année, le 14 décembre 2017.
 
Lire le dossier
 
 
Protection des enfants réfugiés et migrants en Europe
 
Dans le parcours migratoire, et à leur arrivée en Europe, les enfants sont exposés à de nombreux risques (agressions physiques, trafic et exploitations sexuelles, souffrances psychologiques, difficultés matérielles...). À son tour le Conseil de l’Europe s’attache à développer un plan d’action (2017-2019) sur la protection des enfants réfugiés et migrants en Europe. Ce document met particulièrement l’accent sur les procédures et les meilleures pratiques concernant les trois problématiques: l’accès des enfants à l’éducation et à un hébergement adéquat ; leur protection efficace contre toutes les formes de violences, dont le trafic et l’exploitation sexuelle ; et leur intégration harmonieuse dans leur société d’accueil.
 
En savoir plus
 
 
Priorités de la Présidence bulgare : le social, grand absent du programme…
 
« L’Union fait la force ». Voici le leitmotiv de la Bulgarie qui vient d’accéder à la Présidence tournante du Conseil de l’UE. En préambule, espérons que la volonté d’unité affichée par la Bulgarie permettra de résoudre les dissonances au sein du Conseil sur des sujets d’importance tel que l’Europe sociale, les migrants ou encore la violation de l’Etat de droit en Pologne et en Hongrie qui divise les pays européens.
 
En savoir plus
 
 
Amelia, la robotisation et le travail : à l’aube d’une nouvelle révolution ?
 
Commencer une nouvelle année, c’est faire des bilans. Mais c’est aussi se tourner vers l’avenir et ce que le monde sera, ce qu’il deviendra au cours d’une année, et dans les années à venir. Alors avant toute chose, l’AEDH va vous raconter une histoire. Cette histoire, c’est celle d’Amelia. Lors d’un reportage diffusé sur France 2[1], Amelia fut découverte comme une jeune femme, blonde, habillé pour se rendre à son bureau. Sauf qu’Amelia, elle n’a pas qu’un seul bureau. Non ! Elle en a plusieurs. Et pour cause, Amelia est une intelligence artificielle.
[1] Sur la chaine France 2, un reportage lors de l’émission Envoyé Spécial a été diffusé sur la robotisation et les intelligences artificielles.
 
En savoir plus
 
 
L’Islande, premier pays au monde à appliquer la parité salariale. L’Union européenne et ses Etats membres à la traine …
 
17 janvier 2018 – Pionnière en matière d’égalité de genre, l’Islande a fait entrer en vigueur, le 1er janvier 2018, une loi exemplaire visant à interdire les écarts de salaires entre hommes et femmes dans les entreprises et agences employant plus de 25 personnes. Le pays insulaire a pour ambition d’éradiquer complètement l’écart salarial d’ici 2020.
 
En savoir plus
 
 
 
 
 
Le Comité Helsinki hongrois - Fini les «tests psychologiques» humiliants et stigmatisants pour déterminer l'orientation sexuelle dans les procédures d'asile
 
25 janvier 2018 – La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a jugé que les tests psychologiques d'orientation sexuelle dans les procédures d'asile interféraient avec le droit à la vie privée des requérants et ne pouvaient donc pas être pris en considération dans une procédure d'asile. Le Comité Helsinki hongrois a plaidé contre ces méthodes, systématiquement utilisées par l'autorité hongroise en matière d'asile, arguant qu'elles sont dépassées, scientifiquement discutables et fondées sur des stéréotypes homophobes.
 
En savoir plus 
Liga voor mensenrechten (Liga), Belgique. Loi sur la recherche de logement : la société civile exige plus de garanties pour les droits de l'homme
 
24 janvier 2018 - La commission parlementaire des affaires intérieures a décidé le 23 janvier de ne pas voter sur le projet de loi autorisant les perquisitions domiciliaires pour les personnes sans domicile légal, qui ne suivent pas volontairement un ordre de quitter le territoire. Le vote a été reporté en raison des fortes critiques exprimées par de nombreux citoyens, organisations et experts. La Liga accueille avec satisfaction le report du vote et demande que le projet de loi soit amendé.
 
En savoir plus
 
 
Ligue des Droits de l'Homme (LDH), France. Recours devant le Conseil d’Etat contre les circulaires “hébergement d’urgence”
 
11 janvier 2018 - Plus de vingt associations saisissent le juge des référés du Conseil d’Etat contre la circulaire du 12 décembre organisant le tri des personnes étrangères dans les centres d’hébergement. Ce texte instaure des procédures de recensement et d’évaluation des personnes sans abri ou hébergées à raison de leur nationalité et de leur statut administratif, contreviennent aux principes fondamentaux qui gouvernent l’hébergement des plus vulnérables. Cette circulaire vient à hiérarchiser, voire à mettre en concurrence les situations de pauvreté et de misère, sur le fondement de critères discriminatoires.
 
En savoir plus
Le Comité Helsinki hongrois - Démocraties "malades" en Europe 
 
9 janvier 2018 - A partir de démocraties émergentes en transition, les gouvernements anti-libéraux ont rapidement transformé la Hongrie et la Pologne en démocraties "malades", ont tenté de le faire en Croatie et entretiennent prudemment une plate-forme anti-libérale en Serbie, selon l'étude "Resisting Ill Democracies in Europe". Les résultats, publiés par un groupe d'organisations des droits de l'homme, dont le Comité Helsinki hongrois, ont été présentés lors d'une conférence au Parlement européen.
 
En savoir plus 
 
 
Ligue des droits de l’Homme (LDH), France. Les ressortissants français arrêtés en Syrie et en Irak doivent être jugés en France
 
8 janvier 2018 - Le porte-parole du gouvernement français vient d’annoncer que les personnes arrêtées par les forces kurdes de Syrie seraient jugées sur place si « les institutions judiciaires sont en capacité d’assurer un procès équitable ». La LDH et la FIDH ont souligné dans un communiqué conjoint que les institutions judiciaires de Syrie et d’Irak n’ont pas les capacités d’assurer un procès équitable. Ces personnes, de nationalité française, qui, par ailleurs, font, pour la plupart, l’objet de poursuites en France à l’initiative du parquet antiterroriste, doivent bénéficier d’un procès équitable quels que soient les faits qui leurs sont reprochés.
 
En savoir plus
KISA condamne le dernier discours de haine prononcé par l'archevêque de Chypre
 
6 janvier 2018 - L'archevêque de Chypre a choisi le jour de Noël, la fête religieuse la plus importante pour les chrétiens orthodoxes, lorsque les églises sont remplies de croyants, pour répandre le venin de l'intolérance et saper les discussions bicommunautaires pour une résolution pacifique du problème chypriote.
 
En savoir plus 
 
 
Ont contribué à ce numéro 
 
Dominique Guibert, Catherine Teule, Maryse Artiguelong, Angélique Hardy, Rumiana Decheva, Margaux Rundstadler, Ninon Michelis, Thomas Otuszewski, Samira Boumakdi Isabel et Althea Williams
 
 
 
 
 
Ensemble, nous pouvons faire de l'Europe un lieu de respect des droits de l'Homme!
 
En tant qu'adhérent, vous aurez :
 
# un libre accès à un corpus important d'informations relatives à la situation des droits de l'Homme en Europe ainsi qu'aux activités menées par l'AEDH
 
# la possibilité de participer activement, de manière régulière ou ponctuelle, à la création et la mise en oeuvre de projets.
 
#l'opportunité de collaborer à un projet citoyen et faire de l'AEDH un acteur politique fort de la scène européenne.
 
Devenir adhérent
 
 
AEDH
Rue de la Caserne, 33
1000 Bruxelles
Belgique
info@aedh.eu
Facebook
Twitter
 
 
  
Financé par le programme Europe pour les Citoyens de l'Union européenne
 
 
Cet email a été envoyé à assistant_comm@aedh.eu.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur AEDH.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2016 AEDH